Investissement immobilier à Fontenay-aux-Roses : quand procéder ?

Partager sur :
Investissement immobilier à Fontenay-aux-Roses : quand procéder ?

Vous envisagez d’acheter un bien immobilier à Fontenay-aux-Roses, mais vous attendez encore que le bon moment se présente pour passer l’action ? Vous avez raison, car le prix de l’immobilier varie au fil de l’année et certaines saisons proposent des prix beaucoup plus intéressants. Voici ce qu’il en est. 

Hiver est synonyme de prix bas

D’une vue globale, le prix de l’immobilier est au plus bas au cours de l’hiver, soit de décembre à février. Cela s’explique par la faible demande qui oblige les agences immobilières à proposer des tarifs moins chers afin de séduire les acheteurs. C’est donc le bon moment pour investir lorsqu’on a un petit budget. Sachez cependant que durant cette saison, il est difficile d’observer le réel potentiel des biens à cause du mauvais temps. Il faut donc être plus attentif surtout en ce qui concerne l’exposition, l’isolation, l’étanchéité des ouvertures et la performance du système de chauffage. 

Printemps est synonyme de prix élevés

Une fois les jours hivernaux passés, les particuliers sortent de leur torpeur pour envisager de nouveaux projets. Les demandes augmentent donc en flèche et les professionnels en profitent pour augmenter le prix des offres disponibles. Ils enchaînent même les salons pour vendre le maximum de biens. Il ne faut investir au printemps que lorsqu’on a un bon budget. Il est certes possible de trouver des offres moins chères, mais le type de bien peut ne pas convenir à vos attentes. 

Été et automne sont synonymes de prix abordables

En été, le prix de l’immobilier chute doucement parce que les demandes diminuent. Les offres disponibles commencent également à se réduire en nombre, car la majorité a trouvé preneur au cours du printemps. Les prix sont donc plus abordables et cette tendance se poursuit jusqu’à la fin de l’automne. Pour beaucoup de particuliers, c’est la saison idéale pour investir, mais encore faut-il arriver à garder un budget suffisant, car il ne faut pas oublier que ces saisons coïncident aussi avec les vacances et les rentrées scolaires.